Huile d’olive et Calories

L’huile d’olive est-elle calorique ?

L’huile d’olive est un aliment utilisé depuis très longtemps par les hommes. À l’inverse de la plupart des huiles qui sont extraites soit d’une graine ou d’une noix, elle est exceptionnellement extraite d’un fruit.

Bien qu’elle soit principalement produite dans les pays européens comme l’Espagne, l’Italie, la France et la Grèce, une petite quantité provient tout de même de la Californie et d’Afrique du Nord. Cette huile est aussi connue sous le nom « d’huile douce » et comme toutes les autres, elle contient des matières grasses, mais avec une structure particulière.

La composition de l’huile d’olive

L’huile d’olive possède diverses couleurs et arômes selon la maturité des olives, le climat, le type de sol et les préférences des producteurs. La couleur quant à elle peut varier du vert foncé au presque clair selon le processus de raffinage et ne constitue pas un bon indicateur de saveur. En effet, une huile d’olive de bonne qualité est de nature plus épaisse que les produits raffinés, mais pas trop.

Une cuillère à soupe d’huile d’olive contient environ 14 g de matières grasses et 119 calories, on peut alors en conclure que c’est un produit alimentaire hypercalorique. La bonne nouvelle cependant est qu’il s’agit d’une graisse saine, principalement mono-insaturée à hauteur de 6,7 g contre 4,6 g de polyinsaturée. Seule une quantité négligeable de calories provient des graisses saturées.

Les graisses mono-insaturées de l’huile d’olive

Les graisses mono-insaturées sont des graisses saines que l’on retrouve en grande quantité dans l’huile d’olive, les avocats et certaines noix. De nombreuses preuves montrent qu’elles présentent certains avantages pour la santé. Par exemple, elles interviennent dans le processus de perte de poids, la réduction du risque de maladies cardiaques ainsi que de l’inflammation.

Description

Il existe différents types de graisses dans votre alimentation qui varient considérablement selon leur structure chimique. Les graisses insaturées sont de celles-là qui ont de doubles liaisons dans leur structure. Le terme « Mono » est alors utilisé pour préciser qu’il y a une seule double liaison. Dans le cas de l’huile d’olive, il s’agit de l’acide oléique qui est d’ailleurs le plus courant dans l’alimentation.

Pour faire court, vous allez constater que les aliments riches en graisses insaturées, comme l’huile d’olive, sont généralement liquides à température ambiante. Tandis que dans le cas des aliments riches en graisses saturées comme le beurre et l’huile de noix de coco, la structure devient plutôt solide. De même, chacune de ces graisses affecte différemment votre santé et les maladies.

Avantages pour la perte de poids

Toutes les graisses fournissent pratiquement la même quantité d’énergie, en moyenne 9 calories par gramme contre 4 pour les glucides et les protéines. Naturellement, en réduisant la quantité de matières grasses dans votre alimentation, cela diminue votre apport calorique en favorisant la perdre de poids.

Cependant, un régime alimentaire avec des quantités plus ou moins modérées de mono-insaturés contenues dans l’huile d’olive peut également aider à perdre du poids, à condition simplement de ne pas manger plus de calories que vous n’en brulez. En effet, quelques études ont montré que si votre apport calorique reste le même, un régime riche en mono-insaturés entraine une perte de poids similaire à celle d’un régime faible en matières grasses.

Conclusion

Pour résumer, même si les graisses de l’huile d’olive sont de type plus sain, vous devez toujours contrôler votre consommation. Utilisez-la modérément pour cuisiner ou compléter les aliments. Cela va être non seulement bénéfique pour le maintien de votre ligne, mais aussi utile pour réduire votre cholestérol sanguin. Votre pression artérielle va aussi en tirer profit, en particulier si l’huile d’olive remplace certaines graisses saturées dans votre alimentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.