Kakavia : la soupe de poisson Grecque

La Kakavia

soupe de poisson greque

Histoire :

La soupe de poisson grecque ou Kakavia est le plat le plus réputé chez tous les pécheurs des îles grecques.

Il s’agit d’un plat très apprécié des Crétois qui habitent au bord de la mer.

A Mochlos, petit village de a région de Sita, on préparait la soupe ke lundi de Pentecôte. Ce jour, les habitants des villages alentours descendaient au bord de la mer pour manger a fameuse soupe accompagnée de bons vins, et de musique.

La soupe était préparée dans de grandes marmites avec les meilleurs poissons du jours.

Saint Nicolas, patron des marins est vénéré dans de nombreux villages côtiers et est fêté le 6 décembre. Pour cette occasion encore on prépare la kakavia dans la ville touristique d’Agios Nikolaos. A cette époque les pécheurs Crétois avaient pour habitude d’offrir aux passants la soupe.

Il semblerait que la kakavia soit le prolongement d’un plat grec antique cuisiné dans une marmite appelé kakavi. Ce qui est à l’origine de son nom actuel.

Ingrédients :

  • 1kg et demi de poisson
  • 1kg de petits poissons
  • 2 tomates coupées en 4
  • 1 bouquet de persil
  • 1 bouquet de céleri
  • 2 oignons coupés en 4
  • 4 cuillères a soupes d’huile d’olive
  • sel et poivre
  • jus de citron

Préparation :

Faire bouillir de l’eau et y ajouter les ingrédients, sauf les poissons et le citron.

Mijoter un moment puis ajouter les petits poissons.

Les laisser se décomposer dans le court bouillon.

Passer la soupe puis ajouter les grands poissons pour les laisser cuire environ 15 minutes.

A la fin de la cuisson ajouter le jus citron.

L’huile d’olive et le cholestérol

anti cholesterol

L’huile d’olive et le cholestérol

Est-ce qu’il y a un lien entre l’huile d’olive et le cholestérol ? Est-ce qu’elle favorise le bon ou le mauvais cholestérol ? Est-elle vraiment un anti-cholestérol ? Explications.

L’huile d’olive : un anti-cholestérol ?

Comme vous le savez sans doute, l’huile d’olive est riche en acides gras mono-insaturés, en vitamine E, et polyphénoles et en flavonoïdes. C’est pourquoi elle est connue pour son effet protecteur du système cardio-vasculaire.

C’est un excellent anti-cholestérol.

Voici les substances qui font partie de l’huile d’olive et qui protègent notre organisme contre l’excès de cholestérol :

  • Le sitostérol : c’est une molécule qui bloque l’absorption du cholestérol par l’intestin grêle.
  • L’acide oléique : elle réduit le taux du LDL (le mauvais cholestérol) et augmente le taux du HDL (le bon cholestérol).
  • Les polyphénols : elles empêchent l’oxydation du LDL et évitent son accumulation sur la paroi des vaisseaux sanguins.
  • L’Oléocanthal : c’est un polyphénol qui réduit les marqueurs inflammatoires de l’athérosclérose.

L’huile d’olive est excellente pour le cœur

Contrairement aux graisses animales, l’huile d’olive est très importante pour le cœur. Pourquoi ? Puisqu’elle contribue à diminuer le mauvais cholestérol et à favoriser le bon cholestérol. Il faut juste la consommer avec modération.

N’hésitez pas également à choisir une huile de qualité ! Les huiles d’olives mono variétale avec un taux d’acidité très bas est un excellent indicateur. Entre 0.2% et 0.8% pour les huiles extra vierges.

N’oubliez pas aussi qu’il est important d’avoir une alimentation saine et équilibrée et de faire du sport de façon régulière. Ce sont deux points primordiaux à prendre en compte pour diminuer le risque de maladies cardiovasculaires.

Quelle est le dosage recommandé ?

Selon les professionnels de la santé, il est recommandé de consommer 4 cuillères à soupe par jour, surtout si vous êtes une personne à risque de maladies. Si tel est votre cas, n’hésitez pas à ajouter un peu plus d’huile d’olive dans vos plats. C’est un excellent geste de prévention cardiovasculaire.

Selon une étude réalisée par des chercheurs espagnols sur 3 groupes, celui qui a été soumis à un régime méditerranéen enrichi en huile d’olive vierge (4 cuillère à soupe par jour) a vu les fonctions du bon cholestérol améliorées.

D’où l’importance de consommer l’huile d’olive de façon quotidienne.

Les bienfaits et les qualités de l’huile d’olive

Contrairement aux idées reçues, l’huile d’olive n’est pas utilisée uniquement que pour assaisonner les salades. Ses utilisations sont de plus en plus nombreuses. Nous faisons le point !

Pour parfumer ses plats

Certes, elle peut perdre une petite partie de ses arômes en chauffant, mais l’huile d’olive apporte du parfum à certains plats, surtout quand il s’agit d’une recette provençale. Nous pouvons aussi l’utiliser pour les fritures, puisqu’elle possède un point de fumée élevé.

L’huile d’olive est également excellente en vinaigre. Nous pouvons même l’utiliser dans certaines pâtisseries salées ou sucrées.

Un atout beauté

L’huile d’olive n’est pas utilisée uniquement que pour les salades. Elle est aussi de plus en plus appréciée par les femmes qui prennent soin de leur beauté. Elle est très connue pour ses propriétés bienfaisantes sur la peau.

Riche en Oméga 9 et en polyphénols, elle prévient et ralentit le vieillissement des cellules de la peau. Elle est également composée de l’acide oléique qui permet de nourrir et d’hydrater la peau. Elle contribue aussi à la beauté des cheveux, des mains et à la blancheur des dents, surtout quand il s’agit de l’huile d’olive de crête.

A noter que son utilisation en cosmétique ne présente aucun risque particulier. Il suffit d’en vérifier la qualité. L’achat de l’huile d’olive ne s’improvise pas !

Elle facilite le transit

En stimulant la sécrétion de sels biliaires, un « laxatif » naturel permettant une digestion fluide, l’huile d’olive est très efficace pour le transit intestinal.

Si vous avez donc des problèmes de digestion ou des constipations fréquentes, l’huile d’olive est sans aucun doute la solution idéale. Il suffit de prendre une petite cuillère à soupe à jeun le matin.

Elle réduit les risques de maladies cardiovasculaires

L’huile d’olive est très bénéfique pour le cœur et est protectrice de l’infarctus. Les études réalisées par les scientifiques ont permis d’établir le lien entre la consommation de cette huile et les maladies cardiovasculaires.

Selon une enquête réalisée par les experts, les Crétois, qui consomment 25 litres d’huile par personne et par an, ont un taux de mortalité par la maladie cardiovasculaire inférieur de 95% à celui des Américains.

Découvrez l’huile de Zakros

Je me permets de vous présenter aujourd’hui une initiative touristique et gustative originale ! Mon ami Christophe part en vacances en Crète tous les étés depuis plusieurs années, une île baignée de soleil 300 jours par an, abritant des oliviers, vieux de plus de 3000 ans.Amoureux d’authenticité et des plaisirs de la table, il avait l’habitude de rapporter de l’huile d’olive acquise auprès d’un négociant local. Cette huile, c’est l’huile de Zakros.De ce terroir, 200 producteurs, réunis en coopérative, extraient chaque année le pur jus du fruit, l’olive “Koroneiki”.

Continuer la lecture de « Découvrez l’huile de Zakros »