Beurre ou Huile d’Olive?

Vaut il mieux utiliser le beurre ou l’huile d’olive?

Choisir entre une noisette de beurre et un filet d’huile d’olive durant la cuisson est une tâche qui peut être embarrassante, surtout si vous êtes du genre assez accroché aux détails. Et cela est tout à fait normal, étant donné que les corps gras ont diverses fonctions. Vous savez sans doute qu’ils ont la particularité d’accroître considérablement le transfert de chaleur dans un aliment. Et en se logeant dans ses anfractuosités, ils rendent votre cuisson plus homogène. Ainsi, non seulement entre l’huile d’olive et le beurre il faut savoir lequel choisir, mais aussi la température est un facteur à ne pas négliger.

Cuisson au beurre et cuisson à l’huile d’olive

La cuisson au beurre nécessite de connaitre quelques astuces préalables. Pour commencer, notez que lorsque vous chauffez cette matière grasse, elle passe d’abord par une jolie couleur beige avant de devenir noire. À cette étape, il s’agit du beurre noisette à différencier du beurre brulé. L’on y ajoute du vinaigre, et lorsque la cuisson se fait à haute température, une cuillérée à soupe d’eau permet de contrebalancer l’évaporation d’eau afin que le beurre ne brule pas.

Durant la préparation d’un plat de viande sauté ou rôti, l’ajout d’une petite quantité de beurre à la fin de la cuisson permet de créer de nouveaux sucs pour un rendu plus délicieux. Et dans ce cas également, l’huile d’olive ne brule pas lorsque vous y ajoutez les aliments, étant donné qu’ils contiennent de l’eau. Il est conseillé de badigeonner le tout ensemble avant d’ajouter dans la poêle.

Beurre ou huile d’olive : tout dépend du type de cuisson

L’huile d’olive est une huile assez saine, connue pour son taux élevé de vitamines C et E, notamment lorsque vous en consommez avez modération. En plus de servir pour la cuisson, elle peut être utilisée pour assaisonner de la salade. Son gout très présent la rend idéale pour les plats salés. Mais si vous souhaitez parfumer un plat ou colorer une viande, rien de tel que de l’huile d’olive. Contrairement au beurre, elle ne noircie pas et donnera sa saveur au plat..

Beurre ou huile d’olive : c’est une question d’équilibre

Il est tout à fait possible de varier son alimentation avec de l’huile d’olive et du beurre afin de bénéficier de leurs propriétés santé et gustatives respectives. Vous pouvez même les substituer à des huiles végétales de coco, de chanvre, de lin ou du beurre clarifié. Quoi qu’il en soit, votre organisme a besoin de matières grasses pour bien fonctionner.

En fonction du type de graisse alimentaire choisit, vous allez bénéficier d’un apport en acides gras saturés, en oméga 9 ou encore Oméga 3 et 6. Notez aussi que l’origine de l’huile impacte la proportion des différents acides gras. Et c’est justement ce critère qui permet de qualifier une matière grasse de bonne ou de mauvaise.

Conclusion

Lorsque vous cuisinez un plat doux comme les légumes à l’étouffée, le beurre est plus convenable. Par contre, s’il s’agit de cuissons plus violentes comme le poisson ou la viande, l’huile d’olive contient tout ce qu’il vous faut. Tenez également compte du fait que ces deux éléments brûlent lorsque vous les chauffez trop fort, ce qui peut affecter le gout de votre recette. Alors, pour que vos plats soient délicieux, veillez à ne pas dépasser les 130°C pour le beurre et 210°C pour l’huile vierge extra, car ce sont leurs « points de fumée ». Mélanger du beurre à de l’huile d’olive, donne l’impression qu’il ne va pas bruler. Cependant, il s’agit simplement d’un effet de dilution, la saveur du brulé restant bien perceptible. C’est pourquoi vous devez les utiliser séparément tout en respectant les consignes de températures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.